Anniblog de Pralinette

Publié le par Karine

Le Blog de Pralinette va bientôt avoir un an, pour l'occasion elle nous a demandé d'organiser une petite mise en scène sur le thème "douceur au naturel". Voici ma contribution, à base de bois, fleurs, ficelle,... le tout sur un chemin de table en toile de jute.

 

SAM 0028

 

Joyeux anniblog Pralinette !

 

 

Je m'y prends un peu tard car nous avions jusqu'à ce soir mais nous avons eu la douleur de perdre notre chienne Choupette il y a deux jours et depuis c'est très difficile pour toute la famille. Adieu Choupette, chienne exceptionnelle, tu laisses un grand vide derrière toi, même si nous savons que tu as cessé de souffrir...

 

 

choupette.jpg

Publié dans anniblogs

Commenter cet article

pascale 09/06/2011 19:41


Absente depuis plusieurs jours de la blogo pour cause d'intervention chirurgicale, je viens juste de voir ton post. Je suis de tout coeur avec toi et ta famille. Je comprends votre peine, car j'ai
moi même deux chiens (un mâle Fidji et une femelle Ylang) qui font partie intégrante de la famille. La perte de notre première chienne a été très dure. Vous garderez un bon souvenir des moments
heureux passés avec elle.
Bises
Pascale


Karine 12/06/2011 09:16



J'espère de tout coeur que tu te remets bien de ton opération et je te remercie d'autant plus de prendre le temps de me laisser un commentaire... Pour Choupette, les bons souvenirs ne manquent
pas et nous en avons plein la tête et le coeur...


encore merci bon week-end


Karine



isa 06/06/2011 21:53


une belle participation malgré ton chagrin ,c'est toujours douloureux ,ils ont leur place à la maison nos amis les animaux bises isa


chemindetables 06/06/2011 11:07


je suis de tout coeur avec toi dans la tristesse
nos animaux sont merveilleux et nous offrent souvent tellement plus que bien des êtres humains
ta mise en scène est ravissante
gros bisous
patricia


gaia . 05/06/2011 22:14


Affectueuses pensées


evelyne 05/06/2011 19:56


Je suis sincérement désolée pour ton chien et la peine que cela fait de devoir s'en séparer.
Bises
Evelyne